Le vers brisé

Concrètement, l’animateur d’atelier d’écriture va proposer un poème déchiré. Chaque écrivant devra créer 2 poèmes à partir des deux morceaux.
Une partie (côté gauche) commence le premier poème. L’autre partie termine le côté droit du second poème.

Voici le texte de départ, il s’agit d’un poème de Maurice Carême.

L’automne

L’automne, au coin du bois,
Joue de l’harmonica.
Quelle joie chez les feuilles !
Elle valse aux bras
Du vent qui les emporte
On dit qu’elles sont mortes
Mais personne n’y croit
L’automne, au coin du bois
Joue de l’harmonica.


Mes deux textes soit deux poèmes différents :

L’automne, aux rougeurs mordorées
Joue de facéties dans les ramures
Quelle joie chez les imaginatives couleurs
Elles valsent d’une tonalité à l’autre
Du vent, elles murmurent un froufrou
On dit qu’elles batifolent dans son souffle
Mais flottent sur le hasard des tapis forestiers
L’automne, aux langueurs monotones
Joue à tirer sa révérence.

Le maître fourbu au coin du bois,
Joue avec grand peine de l’harmonica.
L’ écrit, se mélange dans les feuilles !
Et l’archet lui fait mal aux bras
Au diable le vent qui les emporte
Ses rimes musicales sont mortes
Car, au final ; personne n’y croit.
Un maître bourru au coin du bois
Joue, sans y croire, de l’harmonica.

Jeux de mots

Et si les mots correspondaient au sens d’autres mots ?

J’ai proposé ce jeu au cours d’un atelier d’écriture.

Mes mots étaient :

  • Rêves signifie rayons
  • Bleu veut dire jaune
  • Mères correspond à vagues
  • Frères au lieu de courants
  • Père-Noël pour poissons
  • S’envoler pour frétiller
  • Canicule pour le large
  • Glace pour mer
  • Sieste à la place d’après-midi
  • Constitutionnel pour estival
  • Fauteuil signifie requin
  • Penser veut dire passer
  • Canapé correspond à coin
  • Lunette passe pour faim
  • Ville pour banc
  • Auréole pour appétit
  • Dictionnaire pour loup.

En prenant un mot pour un autre, voilà ce que donne mon texte :

Une pluie de rêves arrivait sur le bleu du sable. Les mères se fracassaient sur le rivage et les frères tourbillonnaient au large. Les bancs de Père-Noël s’envolaient dans la canicule de glace en dévorant du plancton pendant la sieste constitutionnelle. Un fauteuil vint à penser dans le canapé, il fut pris d’une lunette féroce et la ville ne suffit point à calmer son auréole.

Moralité : une ville de Père-Noël n’apaise pas une lunette de dictionnaire !

Surréaliste, non ? À vous de tester !

Si vous avez du mal à donner un autre sens aux mots, faites une liste de mots puis appliquez la méthode du « mot plus 7 ». Prenez un dictionnaire, choisissez un mot puis rendez-vous au septième mot après le vôtre. Notez-le en face. Pratiquez ainsi pour chaque mot de la liste puis écrivez un texte. N’hésitez pas à partager le vôtre !