Queue de poisson

Texte réalisé dans le cadre d’un atelier d’écriture que j’animais, les mots obligatoires (choisis par les participants) étaient :

«rédemption, eau, salut, horizon et tour»

Nous avions une 1/2 heure pour écrire.

Pour l’occasion, j’ai choisi de flirter avec le calembour et de jouer avec les différents niveaux de langages :


C’est l’histoire d’un poisson
Qui, accidentellement,
Se prend dans la ligne
D’un pécheur impénitent.
Sale horizon pour cet appelé à la friture !

À peine sorti en force de l’eau
Il crie (enfin, il gobe) à son Salut

« Pitié, pitié, remets-moi dans la rivière.
Je veux continuer à batifoler dans la flotte
Pour l’épuisette, Jonas, je passe mon tour ! »

Mais l’homme le regarde d’un air interdit et lui rétorque :
« Point de rédemption pour les péchés
Ils finissent invariablement dans mon estomac !»

Moralité :
Quand on commence à s’emmêler dans les fils,
Ça peut devenir un vrai chemin de croix.

embarquer.png

Jeux de mots

Et si les mots correspondaient au sens d’autres mots ?

J’ai proposé ce jeu au cours d’un atelier d’écriture.

Mes mots étaient :

  • Rêves signifie rayons
  • Bleu veut dire jaune
  • Mères correspond à vagues
  • Frères au lieu de courants
  • Père-Noël pour poissons
  • S’envoler pour frétiller
  • Canicule pour le large
  • Glace pour mer
  • Sieste à la place d’après-midi
  • Constitutionnel pour estival
  • Fauteuil signifie requin
  • Penser veut dire passer
  • Canapé correspond à coin
  • Lunette passe pour faim
  • Ville pour banc
  • Auréole pour appétit
  • Dictionnaire pour loup.

En prenant un mot pour un autre, voilà ce que donne mon texte :

Une pluie de rêves arrivait sur le bleu du sable. Les mères se fracassaient sur le rivage et les frères tourbillonnaient au large. Les bancs de Père-Noël s’envolaient dans la canicule de glace en dévorant du plancton pendant la sieste constitutionnelle. Un fauteuil vint à penser dans le canapé, il fut pris d’une lunette féroce et la ville ne suffit point à calmer son auréole.

Moralité : une ville de Père-Noël n’apaise pas une lunette de dictionnaire !

Surréaliste, non ? À vous de tester !

Si vous avez du mal à donner un autre sens aux mots, faites une liste de mots puis appliquez la méthode du « mot plus 7 ». Prenez un dictionnaire, choisissez un mot puis rendez-vous au septième mot après le vôtre. Notez-le en face. Pratiquez ainsi pour chaque mot de la liste puis écrivez un texte. N’hésitez pas à partager le vôtre !

 

J’écoute Fécamp

batiment_antan2

Ce texte a été écrit lors d’un atelier d’écriture que j’animais.
J’avais intitulé ce jeu « À la manière de j’écoute Istanbul de Orhan Veli« .
Il fallait décrire une ville ou un lieu en commençant par j’écoute, j’ai choisi Fécamp


J’écoute Fécamp
Le mugissement des vagues
Sur le grondement des galets

J’écoute Fécamp
La corne de brume
Dans le brouillard duveteux

J’écoute Fécamp
L’activité des pêcheurs
Sur le quai de retour

J’écoute Fécamp
La clameur des poissonnières
À la criée toute proche

Je touche Fécamp
Sur la carte marine

Tiens !
Écoute !

Entends-tu la corde qui hisse
La voile majestueuse
De ce bâtiment d’antan
Glissant placidement
Vers les rivages d’un ailleurs ?